partager
l'auteur

Blues 42

Jean-Philippe Porcherot, journaliste à Blues Magazine et à Soul Bag

HOBO BLUES
en concert le 16 Octobre 2010
publié le 9 novembre 2012
L’un des duos les plus talentueux de la scène blues hexagonale actuelle enthousiasma le public du "Mi" Lieu du Blues.

Lauréat au Cahors Blues Festival, Hobo Blues délivre un blues généreux et original, tout aux couleurs de ces deux artistes dont les personnalités si différentes sur scène jouent parfaitement le jeu de la complémentarité.

Marine Chuecos mène le set tambour battant avec une certaine gouaille, présentant les différents morceaux avec un brin d’humour et créant une dynamique qui entraîne le public dans son sillage. Son atout majeur, c’est sa voix, maîtrisant parfaitement la langue de Shakespeare et vivant intensément ses textes, qu’il s’agisse de reprises ou de compositions personnelles. Son rôle rythmique n’est pas négligeable aussi bien avec sa guitare Martin électro-acoustique qu’avec ses washboards et crée le climat de chaque morceau sur lequel son conjoint, le guitariste Antoine Chuecos, peut s’exprimer en toute confiance et liberté, tissant ses trames mélodiques.

Autant Marine fait preuve d’exubérance, autant Antoine apparaît réservé pour ne pas dire introverti. Son jeu de guitare est un régal pour les amateurs du genre. Il excelle au dobro et ne dédaigne pas s’accompagner à l’harmonica. En totale osmose avec le jeu de sa partenaire, il nous offre un set éblouissant de dextérité.

Si le répertoire de ce duo de choc laisse la part belle aux reprises "Hobo Blues" (ça va de soi !), "St-James Infirmary", "Good Morning Little Schoolgirl", etc..., il nous offre par ailleurs quelques compositions personnelles intéressantes comme "Sugarland Blues" ou "Take Care", tirées de leur récent CD "Just Married !", ou bien ce détonnant "Hysteric Woman Blues" qui figurait sur leur CD "Sweet Home Faraillas".

Aux dernières nouvelles, Hobo Blues aurait remporté le Prix Blues sur Seine 2010 dans la catégorie "électro-acoustique" au mois de novembre. Une récompense largement méritée à n’en pas douter !